Pourquoi porter son bébé ? 

détail d'un noeud d'écharpe

Bah ouais..... la poussette c'est méga pratique !

De toutes les époques et de toutes les cultures à travers le monde, les bébés ont été portés. Ce n’est qu’en Europe au XIXe Siècle que le concept de poussette est apparu, marquer de la distance avec son bébé était alors un symbole de réussite sociale. Selon les cultures les moyens de portage sont divers, du pagne africain, à l’écharpe amérindienne en passant par le porte bébé asiatique. Récemment modernisés notamment avec les préformés ultramoderne (aussi appelés porte bébé à clip), les écharpe « stretch ».... Que ce soit pour un nouveau né ou un bambin, pour du ponctuel où des longues balades, on trouve aujourd’hui une multitude de produits adaptés à tous les besoins. Tout ca pour dire que porter son bébé c'est pas le dernier truc à la mode, c'est juste hyper important enfaite ! 

« En portant votre bébé, vous lui transmettez ce qu’aucune chambre d’enfant installée avec amour, aucun berceau ni aucune poussette ultra confortable ne peuvent transmettre : le sentiment de bien-être, de sécurité, de chaleur, le mouvement, la vie. » Felix Stauffer, biologiste

Le portage physiologique est pour le tout petit ce qu’il y a de plus naturel, c’est la transition douce entre le ventre maternel et le monde extérieur. Ainsi il permets entre autre choses de :
- réduire les pleurs en augmentant le sentiment de sécurité (allié au confort),
- d’augmenter le lien d’attachement,
- d’avoir une thermorégulation,
- d’augmenter le confort digestif,
- de favoriser le développement de la hanche,
- de prévenir les plagiocéphalies et brachycéphalies (tête plate),
- d’éloigner bébé des pots d’échappements…..
Le portage physiologique permets aussi au porteur :
- d’avoir les mains libres tout en répondant aux besoins naturels de son bébé,
- de renforcer son lien d’attachement avec l’enfant,
- d’être plus à l’écoute de l’enfant porté mais aussi des autres personnes (frères et sœurs par exemple),
- permets l’échange d’hormones avec le bébé et donc le sentiment de bien-être,
- se balader dans des endroits inaccessibles en poussette,
- diminue le risque de dépression du post partum en augmentant la confiance en soi,
- favorise le lactation et permets d’allaiter discrètement,
- pour les jeunes mamans, de prendre soin d’elles tout simplement…..

Ok mais pourquoi faire appel à une monitrice de portage alors ?
Dans toutes les cultures, le portage était enseigné de mère a fille à chaque naissance, au même titre que le change ou l’allaitement. Dans notre société occidentale on a délaissé le portage depuis plusieurs générations. Comme souvent, nos mères, sœurs tantes ne connaissent plus ce savoir faire de manière ancestrale, il est nécessaire de faire appel à des professionnels pour s’y retrouver et connaître les bons gestes. Beaucoup de jeunes parents ont peur de l’écharpe et de tous ces nœuds, en effet une écharpe, bien utilisée c’est super mais si on fait n’importe quoi c’est la cata… Certains préfèrent les porte bébés par sécurité mais ont besoin d’un petit coup de pousse pour le régler ou basculer le bassin du bébé afin qu’il soit installé correctement. Faire un atelier de portage c’est aussi tester le matériel et donc choisir le moyen de portage qui corresponds le mieux à son besoin (éviter d’acheter des trucs inutiles quoi).

Mais du coup, à quel âge « il faut » arrêter ?
Il n’y à pas d’âge, la plupart des moyens de portage classiques permettent de porter jusqu’à environ 3 ans mais il existe aussi des moyens de portage pour les grands permettant le portage jusqu’aux 5-6 ans de l’enfant. Beaucoup de parents arrêtent de porter dès lors que la marche est acquise. Pour les grands, le portage est principalement pratiqué lors les randonnées, lorsque l’enfant est malade et réclame les bras, si il ressent le besoin d’être rassuré (au milieu d’une foule par exemple) ou encore dans le cas de handicap moteur. 

Si vous en sentez le besoin, mes ateliers de portage sont décrits ici