La physio ? pourquoi faire ? 

Porter son bébé c’est bien, cela à plein d’avantages que j’ai déjà développé tant pour bébé que pour le porteur. Pourquoi parle-on de « portage physio » ? C’est quoi ce mot a la mode ? Le portage quel qu’il soit est bénéfique et même si il est « pas physio » il permets de combler les besoins émotionnels du nouveau né. En tant que parent, on fait au mieux et aucun parent n’est parfait.

Parlons un peu définition : certains qualifient la physiologie de « confort » et en simplifiant on peut dire cela. Selon le Larousse, la physiologie est une « Partie de la biologie qui étudie les fonctions et les propriétés des organes et des tissus des êtres vivants. ». En gros quand on cherche à respecter la physiologie, on cherche à ce que les différents organes du corps puissent fonctionner le plus naturellement et harmonieusement possible. La position physiologique en portage permets donc d’éviter que des tensions soient crées artificiellement par une mauvaise posture. On parle donc de physio pour le bébé mais aussi pour le porteur.

J’aime bien illustrer ces propos par nos mouvements du quotidien en tant qu’adultes, comme par exemple de se baisser en pliant les jambes et gardant le dos droit pour attraper au sol une charge lourde : c’est pas forcément intuitif mais mieux pour ne pas créer de tensions sur le long terme.

Outre l’aspect sécuritaire qui n’est pas traité ici mais vu en atelier, voici quelques clés d’un portage physiologique.

Pour le porteur, le portage doit être confortable. Les charges doivent être correctement réparties et le bébé suffisamment haut pour éviter les tensions dans les épaules. Plus le bébé est collé au porteur, mieux ca sera (centre de gravité et compenser). Si la rééducation du périnée n’a pas été réalisée, l’installation devra ne pas faire peser le bébé sur le périnée (ou le moins possible).

Pour le bébé, le corps est encore en construction, la position physio d’un nouveau né sera presque la position fœtale, puis, au fur et a mesure que bébé grandit on va atteindre une position accroupie.

Si vous souhaitez creuser le sujet, je propose de vous retrouver en atelier